MAGIQUE !!

                         COUPE DE FRANCE 1er Tour : FC BREN - CHATEAUNEUF S/ISERE :                                                                                                                           4                             2                                    


«  Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !  » Cette expression va tourner dans la tête de certains pendant quelques temps.

Confronté à une équipe de première division, pour ce premier tour , avec deux divisions d'écart la tache paraissait rude pour notre équipe première. Une certaine fébrilité s'installait même en début de rencontre et nos joueurs avaient du mal à trouver leurs marques, tant et si bien que suite à un corner contre nous, notre défenseur central (J'M) en voulant ressortir le ballon de la tête le détourna malencontreusement dans le but . (0-1) dur dur...  Ensuite le jeu s'équilibra et rien de bien concret ne se produira jusqu’à la pause.

Revigorer et booster par les coachs, nos joueurs attaquèrent cette deuxième mi-temps avec la ferme intention de refaire leur retard. Leurs efforts furent enfin récompensés à la 75 ieme minute, Kevin Charrière à l'affût récupéra un ballon renvoyé par le gardien suite à un tir, et marqua de prêt .Ouf! (1-1).

Mais la joie fût de courte durée, suite à un coup franc lointain, le N°9 visiteur permis à son équipe de reprendre l'avantage et plaçant une tête qui loba notre gardien (1-2) (coup de froid au stade Guy Rozier). Le jeu va de nouveau s'équilibrer avec quelques rares occasions de part et d'autre , les visiteurs croyant avoir fait le nécessaire pour remporter ce match , mais c'était sans compter sur la pugnacité de nos joueurs qui vont alors tout donner. La rencontre aller se terminer nous étions à la 89 ieme minute quand soudain ; le moment magique arriva : Un dernier coup franc pour Bren fût sifflé à vingt cinq mètres face au but, Anthony Djeridi qui n'avait pas eux de réussite sur les coups francs précédents s’élança, un tir magnifique juste sous la barre transversale laissa le gardien sans réaction (2-2) houa ! Incroyable. Tout était encore jouable, nous rentrions dans le temps additionnel et surement les prolongations, mais dans l'euphorie de cette période favorable, Anthony Djeridi boosté par sa réussite, récupéra un ballon à quarante mètres et avec culot, frappa en direction du but chateauneuvois.. Bingo !! Le gardien légèrement avancé fut battu et stupéfait il ne pût que constater les dégâts (3-2). Les orange et noir jubilés du retournement de la situation ; et c'était pas fini .Châteauneuf sur Isère jouant le tout pour le tout dans les dernières secondes s'exposa et, un contre leur fût une nouvelle fois fatal, sur une balle en profondeur, Poy Djeridi gagna son duel avec le gardien qui était sorti sur lui et marqua le quatrième but (Magique) (4-2).

A noter le très bon état d'esprit de cette rencontre et un bon arbitrage.



 





Leave a Reply.